Arthur Auboeuf

Arthur Auboeuf, co-fondateur de Time for The Planet : l’argent comme outil de collaboration positive (et l’Open Source pour appuyer cela)

ÉPISODE 5 : L’ARGENT COMME OUTIL DE COLLABORATION POSITIF

par Sophie Frantz & Arthur Auboeuf | LES INTELLIGENCES COLLECTIVES

Écouter cet épisode sur:

TIME FOR THE PLANET, L’INTELLIGENCE COLLECTIVE ET ECONOMIQUE AU CHEVET DE NOTRE PLANETE

Interview Time for The Planet

J’ai découvert Time For The Planet sur Linkedin. Je me souviens des 3 mots clés forts et de mon envie immédiate d’en savoir plus !

On pouvait lire sur ce post, ces 3 expressions : 

  • Urgence Climatique 
  • Mouvement Citoyen 
  • Entrepreneuriat et Open Source

Time for the Planet est une société à but non lucratif qui source, finance et accompagne des innovateurs à créer des entreprises pour lutter contre le dérèglement climatique. 

Leur singularité ? L’ouverture, le partage et l’audace ! 

L’ouverture, la transparence, la confiance pour créer avec tous un mouvement collectif. 

Le partage des technologies en Open Source en réponse à l’Urgence du siècle. 

Et l’audace ! L’audace de défendre de nouveaux modèles économiques, une collaboration positive entre les enjeux économiques et les enjeux environnementaux ainsi que l’ambition forte de changer véritablement les choses. 

LE SUJET DE L’OPEN SOURCE VU PAR TIME FOR THE PLANET

J’ai voulu interroger Arthur Auboeuf pour mieux comprendre l’économie de l’Open Source, cœur du réacteur de Time For The Planet. 

Time for the Planet prône l’ouverture totale de ses technologies via un système de licences qui donne à chacun des droits et des devoirs. 

Grâce à ses exemples très concrets, Arthur nous aide dans l’interview  à mieux cerner cette idée d’Open Source, à mieux comprendre ses forces et ses avantages. Arthur est ultra pédagogue, c’est un vrai plaisir de l’écouter nous expliquer des choses a priori compliquées ! 😊 

Vous comprendrez facilement lors de cet échange : 

 

Pourquoi les brevets sont dépassés et pourquoi ils sont même dangereux ? 

Minute 17′ de l’épisode – l’exemple ultra concret d’Arthur n°1:

Un brevet Microsoft qui bloque depuis 2 ans une innovation qui permettrait d’optimiser le stockage des données informatique et,de ce fait, d’abaisser les émissions de CO2 ! 

On n’a plus le temps pour cela.

Que l’Open Source n’est pas synonyme de gratuité mais bien de modèles économiques. 

Minute 20 ’ – Explication du modèle économique de la société Décarbonation 3

Où Arthur nous explique comment Olivier Hervio associé Time for the Planet ‘offre’ sa technologie pour avoir plus d’impact tout en restant ‘entrepreneur’ avec un modèle économique pérenne.

Le lien entre le Covid 19 et le modèle Open Source

Minute 23’ – Saviez-vous que la formule du gel hydroalcoolique est en Open Source ? Quels impacts cela a-t-il dans la gestion de notre crise sanitaire?
Imaginons deux minutes qu’une personne ait gardé pour elle, seule dans son coin la formule du gel hydroalcoolique …. Brrr , ça fait froid dans le dos … 

Les co-fondateurs de Time for The Planet n’ont qu’une obsession en tête … L’URGENCE.
Et l’Open Source est ,selon eux, la meilleure manière d’avoir un impact fort au plus vite.

EN SAVOIR PLUS SUR TIME FOR THE PLANET, ENSEMBLE POUR CHANGER LE MONDE

 Arthur m’a convaincue de l’authenticité de leur démarche. C’est un type formidable qui transpire la simplicité, la véracité, la force et la compétence. 

Depuis cet interview, je me suis associée à ce mouvement auquel je crois beaucoup et dans lequel je fonde beaucoup d’espoir. J’ai vraiment envie de faire pleinement partie de cette aventure ! 

Pour nous suivre c’est par ici : https://www.time-planet.com/fr

Et pour en savoir plus sur ce ‘type formidable’ 😉 , je vous invite à visiter son LinkedIn. 

 

Je vous souhaite une très belle écoute ! 

 

Restons en contact

Je lis, j’interroge, je converse, j’écris sur la manière d’avoir ensemble un impact positif fort pour les citoyens qui entreprennent.

Laissez-moi votre e-mail pour suivre mes actualités. Elles vous aideront à penser collectif pour aider, entreprendre et réussir.